• header 3
  • header 5
  • header 6
  • header 8
  • header 1
  • header 2
  • header 4
pictos fb offVOILE HABITABLEPLANCHE A VOILEAVIRONKAYAKOPTIMIST

crop FVA 1508

Transquadra 2018
Voile habitable

Créée en 1993 à l'initiative du Club Nautique Hoedicais, la TRANSQUADRA se coure tous les 3 ans, en solitaire ou en double, en deux étapes : une partie des équipages au départ de Lorient et une au départ de Barcelone, les flottes se rejoignant à Madere dans un premier temps.

Plusieurs dignes représentants du CNP étaient présents à cette 9ème édition 2017/2018.

Gwen THOMAS et Philippe GIRARDIN sur JATAKA, J11S.
Vincent GAUTIER et Antoine HUCHET (CNBPP) sur IFI AMENAGEMENT, Sun Fast 3200.
Alain DUVIVIER et Marc LE GROIGNEC sur HAGAT, A31.
Et en solitaire, François GOUIN sur KAWAN 2, Sun Fast 3200.




Récit de Vincent GAUTIER


Après une première étape Lorient / Madere, pour les quadras (et plus) de l'Atlantique, disputée en Juillet 2017, la course est repartie le 10 février de Madere.
Entre temps, les bateaux avaient pris leurs quartiers d'hiver sous la piste de l'aéroport de Madére, soutenue par des pylones de 45m...impressionnant !!!


transquadra 1


A l'arrivée de cette premiere étape, certains étaient plutot contents et d'autres moins.
Vincent et Antoine, sur IFI Aménagement (5ème/54), satisfaits de leur descente ainsi que François sur KAWAN (12ème/23) et Alain et Marc sur HAGAT (3ème/54). En revanche Philippe et Gwen, sur JATAKA (30ème/54), étaient repartis avec un petit goût amer.

Mais tout le monde connait l'histoire du lièvre et de la tortue.


transquadra 2


10 Fevrier 2018 : vent soutenu, départ à l'anglaise et foultitude de couleurs dans les mâts, quelques départs en vrac et spis en plusieurs morceaux dès les premieres heures, puis chacun a fait sa route pour se retouver, pour les premiers, 13 jours et 2700 milles plus tard, sous le soleil Martiniquais.


transquadra 3


Pas de calme pour cette édition : mer désordonnée, grains soutenus, la nuit de préférence, surfs interminables, tel JATAKA qui, pendant un gros ¼ d'heure, a plané à plus de 20kn avant de décider de calmer le jeu.

A l'arrivé de la deuxième étape :

Jolie performance de François qui, pour sa 5ème participation (un vétéran), affiche une place de 7ème/23, et termine 9ème/23 au général.
Vincent et Antoine terminent 17ème/54 et 15ème/54 au général.
Alain et Marc, lièvres sur la premiere étape, se sont transformés en tortues 32ème/sur 54 et 20ème/54 au général.
Philippe et Gwen, tortues de la première étape, ont joué les lièvres avec une superbe place de second en temps réel, permettant de se retrouver 8ème/54 et de remonter à la 11ème/54 au général.

Course exigeante, l'édition 2017/2018 a vu les équipages arriver un peu fatigués, mais il semblerait que certains aient été plus fatigués aprés la course que pendant. (r)hum !! (r)hum !!


transquadra 4

transquadra 5


Belles aventures dont vous pouvez retrouver, multitudes de détails, vidéos et photos sur le site de la transquadra http://www.transquadra.com/ et dont nous vous poposons de partager un aperçu ci dessous.



Autant après 15 jours de traversée, nous n'avions plus envie de remonter sur un bateau, autant 3 semaines après cet atterrissage, nous n'avons qu'une envie, c'est d'y retourner : la voile est ainsi faite !

Pour nous, c'était une première expérience de course au large.
Après une belle première étape (5ème), la 2ème étape a été plus mouvementée (on finit 15ème au général). Plusieurs problèmes techniques (absence de pilote dès le 1er jour, aérien qui décide de ne plus fonctionner la veille du départ, 2 spis HS après 3 heures de course...) ont quelque peu attaqué notre capacité à prendre de bonnes décisions. Une chose est sûre, la fatigue, il faut la gérer : nous n'avons pas su, nous ferons mieux la prochaine fois !

Ce que nous retiendrons, c'est l'expérience humaine, avec une amitié renforcée entre nous deux, l'accueil de nos familles, amis et sponsors au port du Marin, de beaux surfs (19 nœuds), de beaux levers et couchers de soleil, des grains (on nous a parlé de 45 nœuds !).

Ce que nous oublierons : tout ce qui est moche !

Après un projet de plus de 2 ans, entre entrainements, recherche de sponsors et bricolages en tout genre, nous pouvons conclure que cette expérience a été formidable.

Merci à nos proches, nos sponsors et à tous ceux qui ont pu permettre que ce projet aboutisse.

A bientôt sur l'eau

Vincent GAUTIER


transquadra 6


transquadra 7





Récit de François et Kawan 2


Dimanche 25 février, on devine devant l'étrave le halo de la Martinique et le feu de l'ilet Cabris, marque de parcours à laisser à tribord.
Au lever du jour, nous sommes à une centaine de mètres de la pointe des Salines et de l'Ilet Cabris, il reste 4 nm. à remonter au bon plein, pour rejoindre la MA1, bouée du chenal qui mène à la ligne d'arrivée de la Transquadra que Kawan2 va franchir pour la 3ème fois. Nous arrivons tribord amure sous spi après une nuit sans trop de grains, et faisons route convergente avec un voilier de la course qui arrive par le nord babord amure sous spi. Nous préparons comme lui l'affalage, pour repartir au bon plein et se retrouver bord à bord : quelle surprise, il s'agit de Pour Aster que je pensais devant, un concurent en solo et ami des éditions précédentes, Jean-François, avec qui nous régatons depuis plus d'une semaine par relevé de positions transmises 3 fois par jour interposées, puisque nous avions choisi des routes différentes, lui plus au nord que nous.

Bord à bord on échange à portée de voix, sur notre traversée, nos grains, nos frayeurs, avaries puis la régate reprend en évitant quelques flotteurs de pêcheurs (bouteilles de plastic qui tapissent les zones de haut-fond), Jean-Francois en profite pour s'intercaler entre la MA1 et moi, on vire et en mode « match-race » à tirer des bords, jusqu'à la ligne. Il me devance de 12 secondes après 2600 nm. de régate ! Contents d'arriver ! Le planteur d'accueil, à 7h du matin, remplace facilement le petit-déjeuner et de se raconter nos traversées.

Cette année, encore une belle édition, jamais les mêmes, avec pour thème central, le spi ! Sous spi depuis la première heure de course, jusqu'à ce petit matin. Et du vent souvent soutenu : dès la première soirée, un départ à l'abattée chose inhabituelle sur notre Sun Fast 3200, avec plus de 25 nds et on déchire le grand spi lourd, « melon » (mes spis ont tous des noms de fruit ! La nuit suivante, notre pilote qui avait des tendances suicidaires en mode vent réel, à envoyer très brutalement le bateau à l'abattée, vient à bout du grand spi (Kiwi) et nous voilà en cette première semaine, à faire des heures de couture pour renvoyer melon après 2 jours de réparation et regretter Kiwi dont les lambeaux nous narguent dans le carré.
Ce handicap de vitesse nous oblige à travailler très attentivement notre trajectoire, ce qui nous permet malgré un manque de vitesse, de garder le contact. Et puis la seconde semaine, notre petit lourd « cerise » est adapté à un vent instable, marqué par des nuits de grains agressifs, survitesse, on a parfois l'impression de ne plus rien contrôler à se demander quand et comment cela va se terminer.

Et puis, tout se normalise, soleil, mer souvent désorganisée, régate, chaleur, couchers de soleil féériques, pleinitude de la vie au large, liberté absolue, mais le grain suivant n'est pas loin ! A peine partis de Madère, alors que la vie à bord est si intense en solitaire, mais qu'on a le sentiment qu'il ne s'est rien passé depuis 15 jours et qu'on est parti la veille, nous apercevons avec bonheur et satisfaction La Martinique. Nous finissons 9ème au général (beaucoup de retard sur la première étape marquée par la rupture des sangles de tétière de 2 spis en donc de mes 2 drisses en tête de mat....) et 7ème de cette seconde étape. C'était ma 5ème édition de la Transquadra : la dernière ???
François et Kawan 2

Spi « Melon » amputé d'une laize de bordure et réparé sur le point d'amure


transquadra 8

Partenaires

  • pornic wassur maif  decathlon  banquepopulaire
  •  paysdelaloire bahia jadepolyester loireatalantique  pornic
  • YCIP jadegreement casa ernesto lamiecaline wassur
  • saintmichel brasseriecotedejade marineouestservice lecurenantais  pornic
  • gueffier latelier   thecaramelchocolat  macdo
  • fadoli wassur vb villanoe  pornic
  • pornic jadevoile  YCIP  bernie cafe  AKAJOULE
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.